Salon de bain Au delà des rêves, le luxe abordable pour votre salle de bain

Bienvenue sur notre site web

Bienvenue sur notre site web - Salon de bain

Une mutation est en cours dans le monde du bien-être. La salle de bain autrefois reléguée au rang de pièce de service, subit une véritable métamorphose. Finies, les toutes petites pièces sans fenêtres. Terminées, les deux mètres carrés tout juste plus grands qu’une armoire à balais. Place au beau et à toute une palette d’appareillages qui permettent d’associer la toilette avec de véritables soins du corps. 

La salle de bain se métamorphose en salon de bain.  Tel un papillon émergeant de sa chrysalide, l’exceptionnel rend  le quotidien unique. La baignoire s’anime et devient bouillonnante, la douche se fait massante, les robinets sont des cascades, la chromothérapie apaise,…

Et n’oublions pas le sauna et le hammam qui eux aussi s’adaptent pour prendre place dans cette nouvelle pièce. Les fabricants ne manquent pas d’imagination et de créativité pour proposer une gamme extraordinaire d’appareillages simples d’utilisation mais si délicieusement sensuels.  

Et l’évolution ne se limite pas à l’équipement. L’architecture s’adapte et y fait entrer la lumière naturelle. Le teint trop souvent terne sous l’effet des Leds ou des spots reprend du naturel. 

Le salon de bain, n’est ce pas là que l’on commence et termine sa journée ? L’introduction et la conclusion d’un cycle de notre vie ne méritent-ils pas un cadre exceptionnel ? Bien commencer une journée ne conditionne-t-il pas notre humeur ? 

Ce que nous vous proposons ici c’est un aperçu des nouvelles tendances dans le domaine du sanitaire. Du beau et de la qualité tout en restant dans des prix abordable. 

Baignoire ilot, quel matériau ?

Baignoire ilot, quel matériau ? - Salon de bain

La baignoire ilot est une résurgence des anciens modèles en fonte. A son origine, elle n’était pas intégrée. Elle pouvait être placée au milieu d’une pièce comme un cabinet de toilette ou même dans une cuisine. Aussi utile qu'objet de décoration, la baignoire se doit d'être esthétique. Elle est une pièce majeure du salon de bain. Elle permet de se relaxer et d'évacuer le stress. Mais de quoi est-elle faite ? 

Traditionnellement fonte émaillée, elle était très résistante et pouvait se transmettre de génération en génération. Les baignoires en fonte connaissent de nos jours un regain d’intérêt et il n’est pas rare d’en découvrir dans les magazines de décoration, trônant au milieu d’un salle de bain design ou rétro. 

Toutefois, la fonte étant couteuse et lourde, les fabricant se sont tournée vers des matériaux plus simples à mettre en œuvre. L’acrylique répond à leur attente. Thermoformé, il permet toutes sortes de formes et est léger. Mais pour une baignoire ilot, ce matériaux a un inconvénient : il n’est pas suffisamment rigide. Ne reposant pas sur une structure périmétrique, le poids de l’eau a tendance à la déformer.  C’est pourquoi une cuve en acrylique doit systématiquement être renforcée par de la fibre de verre. L’application se fait sur les faces externes de la cuve. Une seconde peau en acrylique est nécessaire pour donner une esthétique  irréprochable.

Le must en matière de baignoire ilot est le ‘’Corian’’ ou ‘’Solid Surface’’.  Il s’agit d’un matériau composite utilisé dans le domaine sanitaire et de la cuisine (plan de travail).

Contrairement à l’acrylique qui est thermoformé, le Corian est coulé à chaud dans un grand moule. Son épaisseur de 25 mm lui confère une rigidité parfaite. Son double fond permet en général de dissimuler le système de vidange ainsi que des petits pieds de réglage pour une parfaite horizontalité.  Inaltérable, ne jaunissant pas sous l’effet de la lumière et des UV, le Corian est le matériau haut de gamme par excellence. 

Douche hydromassante

Douche hydromassante - Salon de bain

Pour joindre l’utile à l’agréable, la douche se transforme. Elle évolue au fil du temps et bénéficie des innovations techniques dans le domaine professionnel. Ainsi l’hydromassage largement utilisé dans les centres thermaux s’impose comme un must chez le particulier. Les cabines de douche haut de gamme sont de plus en plus nombreuses avec une fonction d’hydromassage. Le principe est plutôt simple. Des jets d’eau sont disposés sur la colonne d’eau et selon les réglages délivrent un massage tonique ou plutôt doux et relaxant. 

Certaines de ces douches fonctionnent en circuit fermé pour limiter la consommation d’eau. Petit bémol, l’eau refroidit rapidement et même en présence d’un réchauffeur la perte en température est inévitable. 

Les systèmes dits ‘’ouverts’’ ont progressés. La consommation d’eau est limitée grâce à des dispositifs permettant de la tout en assurant une efficacité optimale. 

Ces cabines hydromassantes s’utilisent également comme de simples douches pour l’hygiène quotidienne. 

Côté technique rien de bien complexe. Sur les modèles de qualité, le receveur est autoporteur et dispose de petits pieds réglables facilitant la mise à niveau. Le siphon y est généralement intégré. Il suffit alors de raccorder les arrivées d’eau chaude et froide, ainsi que l’évacuation. 

Un raccordement électrique n’est nécessaire que sur certains modèles, ceux disposant de lumières intégrées ou chromothérapie et d’un tableau permettant de gérer les jets, leurs effets ainsi que leur puissance. Des variantes existent sans aucune électronique avec de simples boutons pressoirs. Ils sont plus fiables dans le temps car ne dépendent pas de la durée de vie limitée des composants électroniques

Sauna et salle de bain

Sauna et salle de bain - Salon de bain

Nos modes de vie demandent sans cesse plus d’investissement personnel et d’énergie. Même si bien souvent de nos jours le travail n’est plus physique, il n’en demeure pas moins éreintant. 

Dès lors, il est crucial de s’octroyer des plages de régénération. De ces moments à soi, durant lesquels on prend soin de son corps et de son âme. 

Le sauna permet l’introspection. La cabine tout en bois est par nature apaisante.  La lumière douce qui y règne, l’odeur de nature qui s’en dégage, tout n’est que calme et volupté. 

La sueur ruisselante sur la peau entraine avec elle les toxines. Mais elle revêt également une valeur symbolique. On expurge les soucis, les préoccupations quotidiennes qui peuvent quelquefois devenir oppressantes. 

Dans ce contexte,  le sauna a toute sa place dans une salle de bain. Et c’est même dans cette pièce qu’il est le plus indiqué. Un sol carrelé, une ventilation adaptée (VMC) et une douche à proximité immédiate. Il n’en faut pas plus. 

Nul besoin d’une cabine immense, il en existe à partir de 1 m2 de surface, pas plus grande qu’une douche, pour une personne. Et pour ce type de petit sauna, une arrivée électrique standard est suffisante. 

Mais avant de passer à l’achat, il est nécessaire d’avoir une réflexion quant à la version : Un sauna traditionnel chauffé par un poêle électrique ou un infrarouge avec panneaux rayonnants ?

Le premier, véritable héritier de la tradition Finlandaise permet une plage d’utilisation importante, de 40 à 100°C. Le second plafonne à 60°C ce qui peut s’avérer insuffisant pour certaines personnes. 

En outre dans la version traditionnelle avec poêle, il est possible d’humidifier l’air en aspergeant d’eau les pierres. 

Tout est question de convenance personnelle et le bien-être peut être atteint de mille et une façons.